Je suis Charlie

On a cassé les crayons de charlie...pas les idées.

 

Ce 7 janvier 2015, Douze personnes ont été tuées mercredi dans l'attaque contre Charlie Hebdo: huit collaborateurs de l'hebdomadaire satirique, dont cinq dessinateurs, un invité du journal, un agent d'entretien et deux policiers.

 

S'il vous plait pas de commentaires sur cet article, merci à vous.
(Ou alors en mp...)

Triste jour, au nom de quoi, de quelle religion ou politique ou monnaie peut-on ainsi tenter de museler la liberté d'expression ?

Tenté mais pas réussi !
Cette fois-ci, cela aura effet contraire et se retournera contre le jihadisme, mais à quel prix !

Le prix de vies innocentes.

J'ai hésité à faire un article, parce que cela me révolterait que quelqu'un puisse penser que je fais ceci pour "agrandir mon audience" ou autre truc de ce genre, c'est la raison pour laquelle je vous demande de ne pas faire de commentaire...je serais obligé de les supprimer.

Mais le crayon est mon plaisir, et je me sens concerné.

Ce plaisir de dessiner l'était pour ceux de Charlie, à qui on a cassé la mine, à qui on a tiré un trait sur leur vie, au nom de qui? de quoi?  Il faut que le monde cherche à trouver qui tire effectivement les ficelles, car ces deux salauds qui ont effacé des vies, méritent certe de finir leur vie dans la plus pire des prisons. Mais ce ne sont en réalité que de tout petits rouages dirigés par des gens qui, eux, sont peinards derrière leur bureau, leur fric et leur assurance d'impunité.

Espèrons que le monde ouvrira les yeux.

Merci de m'avoir lu jusqu'au bout.

 

écoutez-la...
Chanson pour Charlie

 

Écrire commentaire

Commentaires : 2
  • #1

    vasy07 (vendredi, 09 janvier 2015 18:36)

    je n'y accède pas avec les liens de ta news....

  • #2

    kofkof (vendredi, 09 janvier 2015 18:42)

    Oui, j'ai fais des fausses manipulations, le lien à faire avec les mails est tout en anglais !!! alors pfff, c'est pas facile, excusez-moi pour tous ceux qui auront reçu un mail à double, ou à triple, c'était juste pour corriger la date, 7 janvier et non 7 septembre.